Picrasma antillana (Eggers) Urb.
  • Bienvenue au Conservatoire Botanique des Iles de Guadeloupe

Picrasma antillana (Eggers) Urb.

UICN pour le monde : Vu                                   Guadeloupe : Cr

Martinique: Cr

 

Picrasma excelsa (Sw.) Planchon.

 

Dicotylédones                    SIMAROUBACEAE

 

Synonymes principaux : Picrasma antillana (Eggers).  Picraena excelsa sw, Lindl.

 

Noms vernaculaires : Bois amer, Peste à poux.

 

Description: 

 

 

 

 

Arbre jusqu’à 9 m de haut,  à écorce grise, peu fendillée, rameaux pubescents.
Feuilles composées, longues de 20-40 cm, à rachis pubescent,  imparipennées, à 7-13 folioles sub-oblongs, 
6-18 x 3,5-6,5 cm, obtusément acuminés, base obtuse à arrondie, plus ou moins dissymétrique.
Inflorescences axillaires, corymbiformes, + courtes que les feuilles ; 
sépales, 5,  pubescents de 1 mm de longueur,
pétales, 5, jaunâtres,  plus grands chez les fleurs mâles (2,5-3 mm de longueur), étamines, 5, insérées sur un disque. 
Fruits: Drupes globuleuses de 11-13 mm de diamètre, bleu-foncé, et glauques à maturité.

 

Distribution générale :

 

 

 

 

Grandes et Petites Antilles, Venezuela.

 

 

Distribution aux Antilles françaises :

 

Guadeloupe :  Désirade.

 

 

 

Martinique :Saint-Luce, Prêcheur.

 

Mesures de conservation dont bénéficie le taxon :

 

 

Protégé par l’arrêté ministériel du 26 Décembre 1988.

 


Besoin d'une information

Nombre de visiteurs

Aujourd'hui41
Hier84
Semaine41
Mois1488
Total120071