• Bienvenue au Conservatoire Botanique des Iles de Guadeloupe

Qui est en ligne?

Nous avons 56 invités et aucun membre en ligne

Nombre de visiteurs

Aujourd'hui45
Semaine356
Mois847
Total98493

Statistiques

Membres
2221
Articles
156
Clics sur articles
767814

Espace adhérents

Notre spécialisation

Le conservatoire s'est spécialisé dans l'étude des utilisations traditionnelles des plantes d’origine caribéenne ou américaine aux Antilles françaises.

 

 

Cette thématique sera particulièrement porteuse pour le rayonnement du CBAF ;
en effet, plusieurs congrès internationaux ont attiré l'attention sur le rôle reconnu aux jardins familiaux tropicaux, de limitation de l’érosion de la biodiversité.

Néanmoins, notre spécialisation sera d’autant mieux accueillie, et donc mobilisatrice,
si nous parvenons à privilégier une approche pluridisciplinaire intégrant judicieusement
certaines disciplines des sciences humaines (histoire, sociologie, psychologie, anthropologie…).
Dans cette perspective, la récente contribution de Lucien DEGRAS à la connaissance des jardins antillais, intitulée "Le jardin créole, repères culturels, scientifiques et techniques" (2005), constitue un jalon incontournable pour commencer à appréhender comment les jardins créoles contribuent à la dynamique
de conservation et de valorisation des ressources botaniques patrimoniales.

 

Jardins créoles

 

La mise en œuvre de notre spécialisation pourrait partir d’une étude comparative des pratiques associées aux jardins caraïbes / créoles en Guadeloupe et en Martinique, s’intéressant particulièrement à leur impact sur la biodiversité.

Par exemple, une étude de la boisson Amérindienne Mabi a montré que certaines espèces entrant dans la fabrication de ce breuvage (encore très prisé lors de certaines fêtes ou rencontres) sont rares,

menacées, ou en voie d'extinction. La réalisation d’une exposition de sensibilisation (quatre posters) est rapidement envisageable.

 


 

Réseau de jardins

 

Les principales missions du CBAF-G consistent en l’amélioration des connaissances, la conservation du patrimoine végétal antillais et la sensibilisation de la population et des pouvoirs publics à la richesse et

la fragilité de ce patrimoine.

Il se veut être un outil de choix pour fédérer les initiatives et coordonner les actions de conservation

du patrimoine végétal de l’archipel.

Une des actions engagées pour cela est la création d’un réseau de jardins, issue de la volonté de valorisation du patrimoine et de mutualisation des potentiels.

Ce projet vise les objectifs suivants:

- assurer la circulation des informations entre partenaires,

- favoriser la cohérence des actions de chacun,

- soutenir les actions de conservation ex situ,

- faciliter et harmoniser la communication autour du patrimoine floristique antillais, de sa spécificité
et de ses liens étroits avec la culture traditionnelle.


Ainsi, dans un premier temps, un certain nombre de jardins de l’archipel guadeloupéen et de personnes ressources ont été sélectionnés pour:

- initier les contacts avec les partenaires potentiels

- présenter le projet et affiner celui-ci (modalités de partenariat, fonctionnement...) en regard des objectifs et des attentes de chacun

- élaborer une méthodologie précise pour la mise en place et l’organisation fonctionnelle du réseau.

Tramil

 

La médecine traditionnelle est un art de vivre pour 80% de l'humanité. Ainsi, pour recouvrer la santé,e
les 800 millions d'habitants de l'Asie du Sud comptent sur les feuilles, les racines et les écorces des arbres, non sur les piqûres et les flacons de pilules.

Quelque 25% des médicaments prescrits par les médecins d'Europe et d'Amérique du Nord sont extraits
de plantes répandues dans les forêts du Sud. Selon le professeur Sonia Uriarte, de l'Ecole des sciences chimiques de l'Université nationale autonome du Nicaragua, la presque totalité de ces plantes ont été "découvertes" grâce aux informations sur leur usage ancestral fournies par la médecine traditionnelle.

La médecine traditionnelle, qui repose sur les vertus des plantes, est aujourd'hui menacée de disparition. Partout dans le monde, les savoirs transmis d'une génération à l'autre disparaissent au même rythme que les précieuses variétés végétales.

C'est en 1982 que l'organisation non-gouvernementale enda-caraïbes, dirigée par Lionel Germosén-Robineau, lançait en République dominicaine un réseau de recherche sur la médecine traditionnelle
des îles caraïbes, le TRAditional Medicine for the IsLands, ou TRAMIL.

Le réseau relie des chercheurs d’une vingtaine de pays continentaux ou insulaires de la région, proposant des solutions de rechange scientifiquement confirmées aux médicaments brevetés qui deviennent plus rares et plus coûteux en raison de la pauvreté croissante et de la diminution des réserves nationales en devises étrangères. TRAMIL, qui a pu constater que les populations rurales sont plus familières avec les plantes médicinales qu'avec tout autre médicament, souhaite garantir la sûreté, l'efficacité et l'accessibilité des médicaments naturels.

Une dernière édition de « La Pharmacopée Végétale Caribéenne » est en vente CBAF. Cet ouvrage traite des soins de santé primaire par les plantes médicinales du bassin caraïbe et il s’attache avant tout à établir les monographies des espèces : description botanique des plantes, photos et dessin, répartition géographique, usages significatifs, chimie, activités biologiques, posologie, toxicité éventuelle et surtout recommandations documentées. Il explique également quelles sont les particularités botaniques du bassin de la Caraïbe.

La Première édition (1999) a eu un vif succès. Un travail colossal a donc été initié par un Comité Editorial de Scientifiques régionaux afin d'actualiser et compléter les données recueillies en intégrant de nouveaux usages et de nouvelles espèces de plantes et d'améliorer la présentation iconographique de l’ouvrage (plus d’une centaine de photos de plantes en couleur, et autant de dessins en noir et blanc).

Cette ouvrage est vendu au prix de 40€.

 

Prochains ateliers

Il n'y a aucun évènement

En vente au CBIG

Nous vendons des sets de table (fleurs, fruits, arbres, paysages, etc...) (5€, l'unité).
Contactez-nous, pour plus de renseignements.

Besoin d'une information, contactez-nous!